Voilà un quart de siècle que les fans de Seraing attendaient un tel événement. Dès lors, dès la fin du coup d’envoi, ils se sont retrouvés, sous bonne garde policière, rue de la Boverie. Au stade. Laissant s’étaler leur joie d’une saison pleine… à laquelle ils n’ont hélas pas pu assister en live.

Les «’On est en D1A’, ou ‘Georginho, Georginho, Georginho’ ont résonné tout au long de leur attente. Ainsi, lorsque, vers 2h du matin, l’annonce de l’arrivée du car a été faite, tous se sont mis sur le côté de la route et les chants se sont enchaînés. Les fumigènes ont alors jailli.

Sur le toit du car, Georges Mikautadze, Alessio Cascio et Maxime Mignon notamment donnaient le ‘la’ de la fête. Heureux de l’exploit qu’ils venaient de réaliser, on sentait un vrai bonheur les habiter. Tout en respectant les mesures de sécurité. Les 50 derniers mètres afin d’amener le car dans le parking voisin ont duré… une éternité tant les fans des Métallos avaient encerclé le véhicule.


Enfin à l’arrêt, le car ouvrait ses portes. Libérait les héros sérésiens. Et les fans pouvaient enfin réellement communier avec leurs favoris. Le temps de se prendre en photo ou en vidéo avec les tombeurs de Waasland. A ce petit jeu, celui qui bénéficiait de la cote la plus élevée était sans surprise Georges Mikautadze, auteur de 22 buts au total de la saison. Largement entouré, le Franco-Géorgien s’est adonné à cette activité avec respect, simplicité et efficacité. Comme sur le terrain. « T’es le meilleur, meilleur qu’Ibahimovic. Meilleur que Messi », lâchaient quelques fans.

Vers 3h, la majorité des fans avait quitté les lieux et les joueurs ont pu se retrouver dans l’enceinte du stade, inaccessible au public, pour un petit casse-croûte préparé par le club.

La fête a été belle, mais c’est déjà l’heure de se remettre au travail pour le club.