En fin de rencontre face aux Mauves, Guillaume Dietsch s’est mis à la faute en accrochant Benito Raman dans le rectangle. Une exclusion directe qui a forcé Théo Pierrot, vraiment pas à l’aise avec les gants, à occuper le poste pour les dix dernières minutes de jeu.

Finalement, le portier français devrait bien être présent ce mardi au Cercle de Bruges (18h45) car il n'a écopé que d'une rencontre avec sursis suite à cette exclusion et sera donc à la disposition de Jordi Condom.


Une bonne nouvelle pour l'entraîneur espagnol, qui aura donc l’intégralité de son groupe pour ce déplacement en terres brugeoises puisque Nadrani revient de suspension.

Le groupe, qui s’entraînait ce lundi après-midi, retrouvait en plus le terrain d’entraînement en herbe naturelle pour la première fois depuis trop longtemps. "A cause des conditions météo, on s’entraînait uniquement sur le synthétique et ce n’est vraiment pas optimal pour les articulations. Le terrain d’entraînement en herbe a été construit cet été, mais il y a eu des erreurs dans la construction. On essaye de trouver des solutions pour s’entraîner sans risquer des blessures, mais c’est aussi à la direction de trouver des solutions pour que l’on puisse s’entrainer dans des conditions professionnelles", lançait le Catalan.

Pas idéal pour la (courte) préparation d’une rencontre capitale face au Cercle, qui reste sur un 9/9 et possède désormais le même nombre de points que Seraing (19). "Ce sera un match complètement différent de celui face à Anderlecht, où l’on n’a pas été bon. Ce sont des longs ballons, de la grinta. Il faudra mettre la même intensité que notre adversaire. Mais je pense que l’on a plus de qualités qu’eux."