On a rempli trois objectifs sur la même saison, il faut remonter à Leicester pour trouver trace d’un cas pareil", analysait Emilio Ferrera. "On voulait d’abord se maintenir, ensuite acquérir la 2e place puis accéder à la D1A."

Autant de volontés que le coach, qui rencontrera la direction mardi pour évoquer son avenir, toujours incertain, a permis à ses joueurs d’accomplir. "On a commencé par une victoire avec panache à Lommel (3-5), on termine par un succès sur score similaire (2-5), cela témoigne de notre volonté d’aller de l’avant depuis les trois coups."

Une fois de plus, les joueurs ont fait preuve de maturité. "Ma première pensée va à mon confrère car je sais que ce sont des moments difficiles pour lui. Néanmoins, je pense que l’on a été supérieur sur le plan technique et au niveau mental. Tant lors de la manche aller que lors du retour au Freethiel. On a contrôlé la partie. Même après ce penalty fou concédé assez tôt, on a trouvé la force afin de réagir et d’aller chercher cette large victoire. Cette montée est vraiment une fierté pour tous les joueurs."

Ce samedi a sonné comme la conclusion d’une saison en tous points merveilleuse.

La solidité du groupe a été un élément déterminant. On l’a vu avec les joueurs non repris ou blessés qui avaient dressé un kop dans les tribunes.

Alessio Cascio très ému

Au sein duquel avait pris place Alessio Cascio, qui jouera à Visé la saison prochaine (N1) et écarté depuis plusieurs semaines des sélections.

"C’est le ciment de l’équipe", signalait Théo Pierrot à son propos.

"Je suis le plus heureux", notait, en larmes, Alessio Cascio. "On a connu l’eau froide au début et quitter le club alors qu’il monte en D1A c’est magnifique. Avec Théo, on est là depuis le début de l’aventure et ce qui nous arrive est magnifique."