Sinan Bolat a marqué le coup face aux Mauves en se montrant décisif : il est de retour au plus au niveau.

Le héros anversois du partage de vendredi soir était à trouver entre les perches. Sinan Bolat a signé son second retour en Belgique d’une brillante prestation. Après le Standard et le Club Bruges, il découvre l’Antwerp. Un club pour qui il développe déjà de l’affection et pour lequel il compte sortir une grosse saison.

Sinan, peut-on dire que vous avez réalisé le match idéal ?

"Faire mieux aurait été difficile. On a bien bossé pour ça et les autres joueurs peut-être plus que moi car je suis arrivé plus tard. Le groupe possède une mentalité fantastique. Nous avons réalisé un bon match et pouvons être contents avec le point du nul."

Et vous, personnellement ? Cela vous a fait du bien au moral ?

"C’est génial pour ma confiance. J’ai montré à ceux qui doutaient de moi. Ces doutes sont partis. Je dois maintenant garder cette ligne de conduite tout au long de la saison."


Quelle différence de visage entre le Bolat de Bruges et ce match !

"Ce qui est arrivé à Bruges est une tout autre histoire. Je suis venu ici pour aider le club, pour aider l’équipe et ça a fonctionné aujourd’hui. Je pense que les autres équipes viendront ici en sachant à quoi s’attendre."

Vous avez eu des moments plus difficiles ces dernières années ?

"J’ai toujours répété n’avoir jamais douté de moi. J’avais juste besoin d’une bonne préparation. J’espère que je suis lancé."

Avez-vous longtemps réfléchi avant de signer au Bosuil ?

"Dès que l’offre de l’Antwerp est arrivée et qu’ils m’ont exposé le projet, j’ai directement dit oui. Et je ne regrette certainement pas mon choix."


Vous considérez-vous comme l’homme du match ?

"Je ne dirais pas que je suis l’homme du match. C’est l’œuvre du collectif plus que juste du gardien."

Mais vous vous satisferez de la clean-sheet ?

"J’espère encore en faire d’autre."

Quel impact à votre nouveau coach des gardiens, Vedran Runje ?

"C’est un honneur de m’entraîner avec lui. Il a eu une carrière magnifique. Puis, il connaît la mentalité et la tête d’un gardien (sic). C’est très positif de travailler avec lui. Il m’a encore bien motivé avant le match. Il communique beaucoup avec nous et bosse vraiment bien avec toute l’équipe des gardiens."