De Sart : “D’abord faire un noyau compétitif”

D. D.M.

Le directeur sportif a décidé de ne pas prolonger comme sélectionneur

des Diablotins

LIEGE

Jean-François de Sart n’a pas été prolongé comme directeur sportif de l’Académie, mais il revient déjà comme directeur sportif... tout court.

“Une revanche ? Non. Je sais que la roue tourne rapidement. Je suis content de pouvoir relever ce nouveau challenge avec le Standard. Je vais pouvoir me consacrer à 200 % à ma passion”, confie Jean-François de Sart, qui, du coup, a annoncé qu’il ne prolongerait pas comme sélectionneur des Diablotins.

“Les deux fonctions ne sont pas compatibles, c’est une question de déontologie.”

Jean-François de Sart va être énormément sollicité au Standard. “Ce sera un boulot full time qui va demander une bonne organisation. La saison passée, ma volonté était déjà d’amener un maximum de jeunes à faire le pas vers l’équipe première. J’encadrerai aussi l’équipe pro. Je ferai le lien entre le staff, les joueurs et la direction. Ma priorité ? Mettre sur pied un noyau compétitif, mais rien ne sert de se précipiter. Il faut bien réfléchir et faire de bons choix. Jusqu’à présent, tout reposait sur Lucien D’Onofrio, qui connaissait beaucoup de monde. Aujourd’hui, on va travailler autrement. En constituant une cellule de scouting. Mais aussi en misant sur les jeunes encore davantage que par le passé.”

Avec José Riga, Jean-François de Sart devra trouver les mots justes pour convaincre certains joueurs de rester alors qu’ils se voyaient déjà partis.

“Jusqu’à preuve du contraire, il n’y a pas de joueur en fin de contrat, mais, comme l’a dit le président, il faut faire en sorte que les joueurs aient envie de rester, qu’ils aient envie de s’investir dans le projet qu’on va leur proposer.”


© La Dernière Heure 2011


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be