Riga : “Confirmer la bonne prestation du Clasico”

Kevin Sauvage
Riga : “Confirmer la bonne prestation du Clasico”

José Riga espère la première victoire du Standard en PO1 ce soir face au FC Bruges

LIEGE Après avoir réalisé une bonne prestation face à Anderlecht, le Standard s’apprête à recevoir un Club de Bruges qui n’a pas profité du faux pas anderlechtois à Sclessin et qui aura l’obligation de s’imposer en bord de Meuse s’il veut rester au contact d’Anderlecht. De son côté, s’il veut accrocher l’Europe, le Standard doit prendre les trois points ce soir. “Nous abordons chaque rencontre dans le but de prendre les trois points. C’était également le cas face à Anderlecht. Ce serait évidemment un plus incontestable pour la suite des playoffs d’accrocher une victoire face à Bruges. Il faudra confirmer la bonne prestation du Clasico.”

Si José Riga a perdu Cyriac avant le début du sprint final, il a néanmoins récupéré deux atouts offensifs avec Nacho Gonzalez et Luis Seijas. “C’est une grande satisfaction de pouvoir compter sur ces deux joueurs qui apportent un réel plus au groupe. À partir du moment ou nous sommes privés du travail de Cyriac en première et en deuxième lignes, il est intéressant de pouvoir compter sur Luis et Nacho qui, de la deuxième ligne, peuvent apporter de la créativité, de la technique et du liant dans notre jeu. S’ils n’ont plus le rythme, ils apportent tout de même une fraîcheur mentale, un aspect non négligeable dans ces playoffs 1.”

Face à Anderlecht, José Riga a opté pour un système offensif. Cela a failli payer. Ce soir, le Standard sera confronté au FC Bruges version Christoph Daum. On sait que l’Allemand se base sur une organisation sans faille et donc un jeu plus défensif. José Riga reproduira-t-il le même schéma ? “Face à Anderlecht, nous avions pris un risque aussi avec ce système car il y avait une inconnue par rapport à l’état de forme de Nacho et Luis et le repositionnement de Jelle et Michy. On a pris des risques et c’est le moment de le faire mais il ne faut pas non plus faire n’importe quoi. Notre volonté sera de forcer la décision avec les armes dont nous disposons actuellement.”

Vendredi dernier, José Riga était satisfait de l’animation de jeu proposée par ses hommes. “Pendant une grande partie de la rencontre, j’ai vu de bons mouvements offensifs, du liant dans le jeu et surtout de la consistance défensive car hormis une intervention pour Sinan, Anderlecht n’a pas eu d’occasion. Si nous avions concrétisé, on aurait pu parler d’un match parfait.”

Lors du dernier déplacement à Bruges, Christoph Daum avait également surpris le Standard en alignant trois défenseurs et en renforçant les flancs. “S’il l’a fait, il avait ses raisons. Nous sommes préparés à toutes les éventualités mais avant de regarder dans l’assiette brugeoise, nous sommes surtout déterminés à réussir ce qu’on veut mettre en place. Ce qu’on veut, c’est que l’adversaire s’adapte à notre jeu plus que le contraire.”

Lorsqu’on sonde les supporters rouches , certains seraient prêts à voir Bruges s’imposer à condition qu’il passe devant Anderlecht. “Cela me fait penser à ce qui se passe en France avec Marseille. Les fans olympiens préféreraient une victoire de Montpellier pour ennuyer le PSG. Mais nous, notre envie c’est de réussir nos playoffs et tant pis pour les dégâts collatéraux. On ne doit regarder que nous.”



© La Dernière Heure 2012


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be