Renouer avec le succès à Sclessin

Voici l’objectif des Standardmen ce dimanche pour la réception de Mons.

Kevin Sauvage
Renouer avec le succès à Sclessin
©BELGA

La trêve internationale terminée, les hommes de Guy Luzon reprendront le collier ce dimanche soir face à la lanterne rouge, Mons, en clôture de la seizième journée de championnat.

Après une fin de premier tour délicate, les Liégeois ont tout de même été sacrés champions d’automne malgré un bilan de 7 points sur 21.

Il y a quasiment quinze jours, le Standard et Bruges se neutralisaient pour le premier choc de la saison à Sclessin. En partageant l’enjeu face à Bruges, les Liégeois enchaînaient un quatrième match consécutif (toutes compétitions confondues) sans victoire dans leur antre (NdlR : le dernier succès remonte au 22 septembre, c’était face à Lokeren 2-1).

Ainsi, ce dimanche, les troupes de Guy Luzon auront un objectif principal face à Mons : renouer avec le succès après deux mois sans victoire à Sclessin.

Selon Ivan Vukomanovic, les joueurs sont conscients que le temps est venu de reprendre trois points à Sclessin. "Nous en avons discuté. Il faut tout de même préciser que les adversaires viennent souvent à Sclessin pour défendre. Nous allons travailler l’efficacité car elle nous a fait défaut sur la fin du premier tour. Fort heureusement, malgré la baisse de régime, nous avons conservé notre leadership."

En début de saison, les Liégeois avaient habitué leurs fans à prendre leurs adversaires à la gorge dès les premiers instants de la rencontre.

"Comme je l’ai déjà dit, à Sclessin, nos opposants viennent avant tout avec l’ambition de ne pas encaisser. Auparavant, nous trouvions toujours la solution pour faire sauter le verrou. Désormais, nous avons plus de mal. Il faut que nous revoyons nos plans d’attaque face à des équipes regroupées qui ne laissent pas beaucoup d’espace."

Pour faire la différence et trouver la solution, les Standardmen pourront désormais compter sur Igor De Camargo. L’attaquant, en délicatesse avec sa cheville depuis le premier match de poules de l’Europa League, est resté sur le flanc pendant plus d’un mois.

Face à Bruges, De Camargo est monté en seconde période et a dynamité la division offensive des siens.

"Igor nous a manqué ces dernières semaines. Il dispose d’un profil différent de ceux que nous avons dans l’effectif. Avec son gabarit et son jeu de tête, il fait beaucoup de bien dans le jeu aérien. Avec lui, nous aurions pu adapter notre système offensif quand nous ne trouvions pas la solution. Il aurait pu faire la différence à certains moments", concluait Ivan Vukomanovic.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be