Ruytinx à Carcela: "T'inquiètes, t'auras bientôt besoin d'une civière"

Les ligaments de la cheville de Carcela ont été déchirés. Le joueur ne jouera plus avant un petit bout de temps.

D. D.M.
Ruytinx à Carcela: "T'inquiètes, t'auras bientôt besoin d'une civière"
©Photonews

Bjorn Ruytinx prétend qu’il n’a rien dit à Mehdi Carcela. Mais on l’a vu venir parler au médian après l’exclusion de Cerigioni. Le kiné du Standard, qui était sur le terrain avec le docteur pour soigner Carcela, a rapporté les propos de Ruytinx aux proches de Carcela  : “Il a dit à Mehdi : ‘tu as mal ? tu as besoin d’une civière ? T’inquiètes, bientôt t’auras besoin d’une civière !’ Pour le kiné, l’arbitre a également entendu ces propos. De quoi renforcer l’incompréhension par rapport à sa décision de ne donner qu’une carte jaune à Ruytinx…


Luzon: "Ruytinx a dit à Mehdi : «Je vais t’attraper»"

L’incident Ruytinx-Carcela a également été commenté par le coach des Rouches après le match.

"L’attaquant d’OHL (Ruytinx) a provoqué Mehdi. Après la première rouge (pour Cerigioni), il est allé lui dire : ‘Je vais t’attraper’. Après l’avoir fait, il est encore allé marcher sur lui et lui donner un coup de genou. J’espère que la Commission qui sanctionnera Mehdi en tiendra compte. Est-ce que je peux comprendre la réaction de Mehdi ? Il ne peut pas réagir comme cela. Mais on l’a provoqué pour le sortir du match et je peux comprendre qu’il ait eu peur pour sa carrière vu l’agressivité de la faute."

Ronny Van Geneugden aurait pu remplacer Ruytinx à la mi-temps.

"Je ne l’ai pas fait, vu la réaction de Carcela", explique l’entraîneur d’OHL. "Mon avis sur la faute de Ruytinx ? Je n’ai pas revu les images. Mais j’ai dû me plier à la décision de l’arbitre sur la rouge de Cerigioni; je fais pareil sur la jaune de Ruytinx. Chacun aura son avis, de toute façon. J’ai pris mon joueur à part à la mi-temps, mais ce que je lui ai dit reste entre nous. Je pense que c’est la première rouge, donnée trop facilement, qui a pourri la suite du match."

D’après le Standard, Ruytinx a prévenu Carcela qu’il allait le prendre. "Je ne peux pas croire cela", rétorque Van Geneugden. "Et puis, Ruytinx ne parle pas un mot de français et Carcela pas un mot de flamand."

Pour le reste, Guy Luzon admettait que le match avait été mauvais : "Trop d’erreurs, trop peu d’occasions", concluait le coach israélien alors que Van Geneudgen se réjouissait de la réussite de son plan tactique pour contrer le leader tout en regrettant l’occasion ratée par Ogunjimi en fin de match.



Sur le même sujet

Les plus consultés

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be