Un médian défensif malien pisté par le Standard

Yacoubha Sylla, 27 ans, ferait même l’objet d’une offre de 500.000 €.

Sauvage Kevin
Un médian défensif malien pisté par le Standard

Yacoubha Sylla, 27 ans, ferait même l’objet d’une offre de 500.000 €.

Dans un peu plus d’une semaine, les Standardmen recevront l’AS Eupen à Sclessin pour le premier match d’une série qui doit, du moins ils l’espèrent, les emmener en playoffs 1. Pour aborder ce match, Ricardo Sa Pinto l’a dit ouvertement, il souhaite disposer de renforts.

Le poste ciblé en priorité est, on le sait, celui de médian défensif. En l’absence de Uche Agbo, suspendu, le noyau liégeois n’a plus beaucoup de solutions à ce poste. Durant le stage, Alexander Scholz (en partance) a évolué dans l’axe du jeu (ce fut notamment le cas contre Düsseldorf).

La direction liégeoise s’est donc intéressée à plusieurs profils, dont celui d’Ibrahima Seck (très proche de Genk) mais aussi celui de l’Ivoirien du Celtic, Eboue Kouassi (prêt avec option d’achat). Un troisième nom figure sur la liste des recrues potentielles, il s’agit de Yacouba Sylla.

L’international malien (34 sélections) de 27 ans (1 m 84) a été prêté cette saison au Panathinaikos par Rennes. Mais suite aux problèmes d’argent rencontrés par le club grec, le médian défensif est de retour à Rennes (sous contrat jusqu’en 2019) où il ne semble pas y avoir de place pour lui dans l’effectif de Sabri Lamouchi, lui aussi courtisé par le Standard cet été.

Yacouba Sylla peut aussi compter sur l’intérêt de l’AS Eupen, mais surtout du Legia Varsovie. Les Polonais ont proposé un prêt avec option d’achat à Rennes qui privilégie une vente cet hiver. Le Standard aurait ainsi déposé une offre avoisinant les 500.000 € pour l’ancien joueur d’Aston Villa (où il a côtoyé Christian Benteke). Mais Sylla est charmé par le Legia Varsovie, qui s’est d’abord intéressé à Sasa Zdjelar de l’Olympiakos (trop cher), et souhaite rejoindre la Pologne. Le président du Legia, Dariusz Mioduski, est attendu dans les prochains jours à Amsterdam avant, normalement, de se rendre en France pour tenter de débloquer le dossier. Deux clubs turcs, Kasimpasa et Osmanlispor, sont également sur les rangs. On l’aura compris, ce dossier s’annonce donc délicat pour le Standard.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be