Quand Benjamin Nicaise sauve Senna Miangue des douaniers turcs

L’ambiance était encore décontractée, ce mardi, au sein de la délégation liégeoise.

Michael Franken
Comment Benjamin Nicaise a sauvé Senna Miangue des douaniers turcs
©JC Guillaume

L’ambiance était encore décontractée, ce mardi, au sein de la délégation liégeoise.

Paul-José Mpoku a discuté avec quelques VIP qui ont fait le déplacement, Renaud Emond a passé une petit peu de temps avec son père, présent durant les quatre jours, et Obbi Oulare n’avait pas l’air trop marqué par les efforts fournis samedi soir, lors de sa première titularisation à Saint-Trond. Les 21 joueurs choisis par Michel Preud’homme seront donc aptes ce jeudi soir… même si un élément a failli ne pas être en mesure d’accompagner le reste du groupe.

Arrivé en Turquie, Senna Miangue n’avait visiblement pas pris son bon passeport et les douaniers n’étaient pas enclins à le laisser entrer. Heureusement, une rapide intervention de Benjamin Nicaise a permis de rétablir la situation en à peine quelques secondes. "Yes, je suis en Turquie", a souri le défenseur gaucher après avoir passé les traditionnels contrôles. Paul-José Mpoku a assuré qu’il se sentait mieux, lui qui n’avait pas été en mesure de figurer dans le groupe le week-end dernier, tandis que Luis Pedro Cavanda était absent. Le droitier, qui a pourtant repris les entraînements depuis la semaine dernière, n’a pas été choisi par le staff technique. Il devra donc continuer à s’entraîner en bord de Meuse, pendant que ses équipiers tenteront de décrocher un exploit en Turquie.

Tous les scores de la Jupiler Pro League en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be