Preud'homme avant Antwerp-Standard: "Il faut faire un match aussi mature qu’à Charleroi"

À Sclessin, personne n’a oublié la défaite infligée par l’Antwerp, 0-2, au match aller le 4 novembre. "On doit retenir les leçons de ce match et leur rendre la pareille", assure Collins Fai.

K. S.

À Sclessin, personne n’a oublié la défaite infligée par l’Antwerp, 0-2, au match aller le 4 novembre. "On doit retenir les leçons de ce match et leur rendre la pareille", assure Collins Fai.

Quant à savoir quelles sont ces fameuses leçons, c’est Michel Preud’homme qui s’y colle. "On avait pris le match à notre compte et on perd sur un penalty léger et un contre. Face à l’Antwerp, on n’a pas 50 occasions et il s’agit donc d’être efficace. Je me souviens encore de l’occasion manquée, du droit, par Lestienne qui était esseulé face à Bolat. L’Antwerp a la capacité d’apporter le danger sans prendre trop de risques et donc, sans se dégarnir. Il faut donc, une fois qu’on passe leur organisation, être efficace. On devra réaliser un match aussi mature que celui qu’on avait fait à Charleroi."

Fort de ses quatre victoires de rang, le Standard veut entretenir cette bonne dynamique. "Les succès, c’est notre oxygène", précise MPH. "J’ai dit à mes joueurs que seules les victoires peuvent entretenir l’excellent état d’esprit qui règne actuellement dans le vestiaire."

Lors des sept prochaines journées, le Standard se produira six fois un vendredi, de quoi mettre la pression sur ses opposants. "J’aime jouer le vendredi uniquement quand on gagne", blaguait Preud’homme.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be