Bölöni: "Le VAR a fait un cadeau au Standard"

Le coach anversois était remonté sur l’utilisation du VAR sur le but liégeois.

Le coach anversois était remonté sur l’utilisation du VAR sur le but liégeois.

Le Bölöni Show. Difficile de résumer autrement la prestation du coach de l’Antwerp après la rencontre face au Standard. En télévision comme devant la presse écrite, le coach de l’Antwerp ne décolérait pas suite au but liégeois, octroyé avec l’aide la vidéo.

"Je crois que le VAR est fait pour arranger les jugements. Il doit aider les arbitres. Désormais il y a deux arbitres : un sur le terrain, auquel nous sommes habitués, et un autre qui est à 500 kilomètres, avec une dizaine de caméras. Mais ce dernier ne se rend pas compte que quand un arbitre assistant lève son drapeau, cela influe le comportement des joueurs (et donc des défenseurs de l’Antwerp sur l’action en question). Je ne dis pas ça car le but est contre nous. Mais quand il a donné le but au Standard, je croyais qu’on était le 6 décembre. Nous aussi, on joue en rouge et blanc, donc j’attendais un petit cadeau également. Mais sur la faute sur Bolingi, le VAR n’est pas intervenu. Cela va faire deux ans qu’il est utilisé et on entend toujours les mêmes excuses car c’est le début de son utilisation. Pour moi, le VAR ne clarifie pas les choses, comme il devrait le faire."

Aux côtés de l’entraîneur roumain, Michel Preud’homme restait très calme… à l’image de ses joueurs sur le terrain. "Le VAR a été installé pour aider les arbitres quand il faut clarifier une situation, pour rectifier une éventuelle erreur. On peut avoir des interprétations différentes, c’est certain, mais j’ai toujours trouvé que la vidéo était une bonne chose… mais si je ne comprends pas toujours toutes les décisions."

"Nous sommes d’accord !", embrayait Bölöni. Son compatriote, Razvan Marin, à qui il a fait une belle accolade près de la zone mixte, ne partageait, lui, pas l’avis du coach anversois.

"J’ai tout de suite vu qu’il n’y avait pas hors-jeu donc c’est une bonne décision d’avoir utilisé la vidéo", indiquait le médian. "Si l’Antwerp avait marqué comme cela, Monsieur Bölöni n’aurait certainement rien dit (sourire)."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be