Mpoku après Gand-Standard: "Sur la phase du carton rouge, je joue bien le jeu"

Les avis étaient très divergents entre Bufflalos et Rouches à l'issue de la rencontre.

G. Co.
Mpoku après Gand-Standard: "Sur la phase du carton rouge, je joue bien le jeu"
©BELGA

Les avis étaient très divergents entre Bufflalos et Rouches à l'issue de la rencontre.

La rencontre entre Gand et le Standard constituait le choc de cette 14e journée de Pro League. La rencontre a été très houleuse avec de nombreuses décisions arbitrales contestées par les deux équipes. À la 72e, Vadis Odjidja s'est vu brandir un deuxième carton jaune après une légère poussée sur Paul-José Mpoku, qui avouait à demi-mot qu'il n'y avait pas grand-chose: "Sur la phase du carton rouge de Vadis, je joue bien le jeu. Je savais qu'il avait déjà un carton jaune et c'est plus facile à dix qu'à onze." Le coach des Rouches ne voulait pas trop s'attarder sur l'arbitrage, "Dans le football, il y a des choses que l'on contrôle et d'autres qu'on ne contrôle pas comme l'arbitrage", mais plutôt sur les nombreuses occasions manquées par son équipe: "De tous nos déplacements, c'est celui que l'ont doit toujours gagner. On a eu les occasions mais on n'a pas réussi à concrétiser. Et après, on encaisse un but rapidement en seconde période comme à Bruges. C'est décevant."

Du côté gantois, on savourait ce nouveau succès, le septième à domicile en autant de rencontres: "C’est toujours un plaisir de jouer devant ce public. C’était électrique aujourd’hui dès la première minute, le public nous a poussé à aller chercher la victoire", a expliqué Jonathan David, auteur du deuxième but des Buffalos sur penalty. Un avis partagé par son entraîneur Jess Thorup qui soulignait la mentalité de ses joueurs, surtout après l'exclusion de Vadis Odjidja: "Je suis très content du caractère et du fighting spirit. C'est la force de notre équipe et cela nous a vraiment aidé aujourd"hui." 

Alessio Castro-Montes, auteur du troisième but gantois profitait du moment: "Le plus beau but de la rencontre ? Le mien bien évidement ! Et en plus, il nous libère. Ce but nous permet de garder notre invincibilité à domicile, c'est très important car nous avons une réputation à défendre désormais."

Concernant l'arbitrage, on se voulait plus philosophe du côté Buffalo: "Quand Vadis se fait exclure, on se dit que ça allait devenir compliqué pour nous. Mais on a su rester défensifs et bien organisés. On a exploité les contre-attaques et les phases arrêtées. Cela ne sert à rien de critiquer l'arbitrage. À chaque match, c'est différent, parfois c'est à notre avantage, parfois non", a raconté David après la rencontre. L'entraîneur gantois en voulait surtout à Mpoku de s'être laissé tomber aussi facilement et pense déjà à la (longue) absence de son joueur: "Pour moi, il n'y avait pas matière à donner de carton. Je ne sais pas si on va pouvoir faire appel, sans quoi on va devoir se passer de notre capitaine."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be