Carcela, Lestienne, Lamkel Ze : des bannis de luxe

Lors du dernier Standard - Antwerp, ils s’étaient tous illustrés. Ce dimanche, ils ne seront pas de la partie.

Carcela, Lestienne, Lamkel Ze : des bannis de luxe
©BELGA

Dimanche 14 février 2020, en ce jour de Saint-Valentin, les amoureux du football sont comblés pour ce Standard - Antwerp (1-1).

Longtemps mis sur le carreau, le Standardman Mehdi Carcela est titulaire, et capitaine, tandis qu’en face, Lamkel Ze, également mis à l’écart une bonne partie de la saison, est aligné en pointe. Les deux hommes vont s’illustrer.

Mehdi Carcela le premier, en déflorant la marque d’un penalty converti, le premier de sa carrière. Il faut moins de 20 minutes à Lamkel Ze pour répondre au Marocain via un raid dont il a le secret depuis son camp jusqu’à la ligne de but adverse pour offrir l’égalisation à De Pauw. Aujourd’hui, les deux hommes sont passés de la lumière à l’ombre, du grenier à la cave.

Après avoir signé un nouveau contrat portant jusqu’en juin 2022 avec une option pour une saison supplémentaire automatiquement levée après un certain nombre de matchs joués, Mehdi Carcela n’entre pas, pour le moment, dans les plans de Mbaye Leye au même titre que Maxime Lestienne, monté au jeu ce jour-là face aux Anversois et buteur au match aller (1-1).

Didier Lamkel Ze, lui, est à nouveau indésirable au Great Old et renvoyé dans le noyau B. Ce dimanche, les trois hommes devraient bien être présents, mais en tribune. Des bannis de luxe en quelque sorte qui cumulent, à eux trois, 486 matchs pour leur club, 85 buts et 81 assist.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be