La crise couve au Standard: un départ qui laisse peu d’espoir

Historiquement, les débuts de saison manqués ont été fatals à l’entraîneur rouche, qui est le fusible le plus simple à faire sauter.

Maxime Jacques (avec K. S.)
La crise couve au Standard: un départ qui laisse peu d’espoir
©BELGA
L’automne débute à peine qu’un parfum de crise commence à régner sur Sclessin, après les deux défaites consécutives à la maison, face à Anderlecht puis contre Saint-Trond. Et, forcément, quand ça ne va pas, on cherche les coupables. Les regards se tournent vers la direction, vers...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité