Dragus, une arme pour amener plus dans le secteur offensif du Standard

Alors que Klauss et Muleka ont du mal à se trouver au sein de l’attaque rouche, le Roumain prétend à une place de titulaire.

Maxime Jacques
Dragus, une arme pour amener plus dans le secteur offensif du Standard
©BELGA
Un chiffre vaut mieux que de longs discours. Zéro. C’est le nombre de ballons que se sont échangés Joao Klauss et Jackson Muleka lors de la défaite du Standard face à Saint-Trond, samedi soir. Et cela résume...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité