Joao Klauss: "Je souffre de l’éloignement des miens"

L'attaquant des Rouches a laissé sa famille derrière lui, au Brésil.

Joao Klauss: "Je souffre de l’éloignement des miens"
©Cameriere

Pour João Klauss, la famille est primordiale à son équilibre. C'est ce qu'il nous a confié dans une longue interview ce samedi.

Pourtant, dès son plus jeune âge, l'attaquant a dû faire face à ce qu'il déteste le plus : l'éloignement. "Ce sera toujours difficile pour moi d'être séparé de mes proches même si cela fait cinq ans que je ne suis plus auprès d'eux."Le Covid n'a rien arrangé et depuis son arrivée en Belgique, le Rouche n'a vu ses proches qu'une seule fois. "J'ai enfin pu rentrer au Brésil l'été dernier. C'était la première fois que je retrouvais les miens en un an et demi. Honnêtement, c'était très dur à vivre pour moi. OK, j'ai ma femme avec moi, mais j'ai besoin aussi d'avoir ce lien avec mes proches. J'aimerais parfois envoyer un message à ma mère et lui dire : maman, je viens dîner ce soir, prépare ce que j'aime ou encore proposer à mon père d'aller boire un verre."

>> Découvrez l'interview complète de Joao Klauss <<

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be