"C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens": Mpoku réagit au départ de Grosjean du Standard

Actif en Turquie actuellement, Paul-José Mpoku est très attentif à la situation du club de son coeur, le Standard de Liège.

La Rédaction
"C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens": Mpoku réagit au départ de Grosjean du Standard
©BELGA

Ce vendredi matin, le Standard a annoncé le départ de Alexandre Grosjean du club. En grande difficulté sur le plan financier et sportif, le Standard tente de faire le ménage dans son organigramme avant l'arrivée d'investisseurs qui auront pour but de redresser le club sur beaucoup de sujets.

L'annonce du départ d'Alexandre Grosjean a tout de suite été commentée par l'ancien joueur du Standard, Paul-José Mpoku. L'international congolais, désormais actif à Konyaspor en Turquie, a tweeté dans la foulée une expression qui montre les tensions qui existaient entre les deux. "C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens."

L'utilisation de cette expression semble sans conteste être une grosse pique envers le désormais ancien CEO des Rouches qui tient un bilan catastrophique à la tête de la direction du club.

C'est également un clin d'oeil envers Alexandre Grosjean qui avait indiqué la saison dernière au mois de janvier "C'est à la fin du bal..." alors que les résultats n'étaient toujours pas au rendez-vous.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be