La deuxième partie de la préparation commence aux Pays-Bas pour le Standard

Aux Pays-Bas cette semaine, le Standard va entrer dans le deuxième cycle de sa préparation.

Bleus Frédéric
La deuxième partie de la préparation commence aux Pays-Bas pour le Standard
©BELGA

Le Standard est arrivé ce lundi, en fin de matinée, sur son lieu de stage, aux Pays-Bas. Le temps de partager un dîner puis de faire une sieste, les joueurs ont eu droit à une première séance d’entraînement.

Elle était prévue en salle, pour dégourdir les jambes, avant d’entrer dans le vif du sujet, ce mardi matin, sur le terrain de leur complexe hôtelier. Le staff a finalement dirigé cette première session sur le terrain, pour mettre tout le monde dans le bain.

Durant cette semaine, jusqu’à samedi, les Rouches auront droit à un entraînement par jour, en matinée, avec une activité collective, de type team building, l’après-midi, le mardi et le vendredi. Deux entraînements sont programmés jeudi, et les matchs amicaux fixés à mercredi et samedi.

Cette petite semaine de stage - les joueurs rentreront samedi après le match -, avec un noyau de 28 joueurs dont les internationaux, 15 jours après la reprise des entraînements, marque la moitié de la préparation, puisque le championnat reprendra le 22 juillet, contre La Gantoise.

Ces quelques jours aux Pays-Bas vont permettre à Ronny Deila d’en savoir plus encore sur les ressources de son équipe - l’entraîneur norvégien n’a pas encore beaucoup vu les internationaux, dont Laifis, qui a seulement rejoint le groupe lundi, après être devenu papa en fin de semaine passée -, mais aussi d’affiner les automatismes, et de travailler le fond de jeu, et le physique.

C’est une étape importante, à l’aube d’une saison inédite, marquée par une trêve d’un mois, en novembre et en décembre, pour faire place à la Coupe du monde (21 novembre-18 décembre). Le staff des préparateurs physiques, mené par Renaat Philippaerts, devra bien ajuster les temps de travail, et prendre en considération ce mois de coupure qui tombera au bout de 17 journées de championnat.

Pour les préparateurs physiques, cette saison sera aussi inédite, dans l’approche de leur travail. Et si la charge de travail estivale est plus ou moins identique aux autres années, la suite le sera moins.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be