Un large succès, mais pas d’euphorie pour les Rouches de Deila

Le Standard a remporté un large succès, conquis en deux temps, face à une faible opposition en deuxième période.

Bleus Frédéric
Un large succès, mais pas d’euphorie pour les Rouches de Deila
©BELGA

Après deux défaites de suite à Liège, contre St-Trond (0-2) puis le RWDM (1-2), le Standard a profité de l’air des Pays-Bas, où il est en stage, pour briser la série, et gagner un match. Contre Go Ahead Eagles (D1 hollandaise), sans Tapsoba qui soigne sa blessure à un ischio, ni Amallah, ménagé en raison de douleurs à la hanche, les Rouches ont fait la différence en deuxième période, pour marquer quatre buts, dont trois par les jeunes Ghalidi (2) et Noubi.

Le résultat brut pourrait laisser penser que les Rouches ont été largement supérieurs, mais il est nécessaire de temporiser, comme l'a glissé Ronny Deila à la fin du match : "L'opposition en deuxième période (la deuxième équipe de Go Ahead Eagles) était plutôt faible." L'entraîneur norvégien retenait surtout la manière dont son équipe a encaissé le but des Hollandais, en première période.

Stokkers, d'une frappe lointaine, et après avoir été laissé trop libre avait sanctionné un certain laxisme. "On ne peut pas encaisser ce but de cette manière. Cela met aussi en difficulté pour la confiance", glissait Deila, qui avait installé son équipe en 4-2-3-1, avec le duo Raskin-Cimirot au milieu, Balikwisha derrière Emond, ainsi que Canak et Boljevic sur les côtés.

Le pressing liégeois a été trop facilement battu, à certains moments, le danger offensif a été assez relatif (deux frappes non cadrées) et l’égalisation est venue sur une phase arrêtée : un coup franc de Dewaele converti par Dusssenne.

Si l’opposition de la deuxième période était moins convaincante, l’équipe alignée en deuxième période, a tout de même laissé une meilleure impression, et la prestation de Dragus, double passeur décisif et impliqué sur un troisième but, a été intéressante.

Le médian offensif roumain, installé en pointe de l'attaque, avait Avenatti en soutien, et son activité a été plutôt bonne. Dans le milieu, le duo Van Damme - Bokadi a apporté plus de solidité, et de densité physique. "On devait rester en bloc, pour bien coulisser et protéger la défense", glissait le médian congolais, qui a mis en avant le travail tactique effectué cette semaine.

Les jeunes Noubi et Ghalidi, pour leurs buts et leur prestation d’ensemble peuvent aussi être mis en évidence au bout de cette victoire, qui demandera toutefois une confirmation contre le PAOK, samedi.

Avec quelle équipe de départ ? Il sera intéressant de voir les choix de Deila en cette fin de semaine, contre une opposition plus relevée.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be