"Il faut apprendre de nos erreurs" : les réactions après Genk-Standard

Découvrez la réaction des acteurs.

"Il faut apprendre de nos erreurs" : les réactions après Genk-Standard
©PHOTONEWS

El

Khannouss

: On m’a dit il y a deux jours que j’étais titulaire. Le coach m’a prévenu que je devais être prêt. Donc je me suis bien préparé mentalement. La semaine passée, j’ai commencé par une bête perte de balle, aujourd’hui je voulais y aller doucement et que ça vienne petit à petit. Une fois que tu es dans le match, ça vient tout seul. Ma place préférée est en tant que numéro 10, je suis libre et je peux faire la dernière passe. C’est un plaisir de jouer dans un stade comme ça avec ces supporters. Mon modèle est Nouri, c’est pour ça que j’ai son numéro.

Raskin: On a eu un premier quart d'heure difficile. On a trop subi et eu quelques approximations derrière. On le paye cash directement. Sur mon ressenti depuis le terrain, à part sur leurs contre-attaques, on n'a pas trop été en difficulté. Ils étaient plus rapides dans leurs décisions dans les 30 derniers mètres. Il faut continuer à travailler. Le coach sait ce qu'il fait, on ne doit pas forcément passer à 5 derrière. On a joué deux des meilleures équipes du championnat, il faut continuer de croire au projet et de travailler. On verra si le projet Standard sera avec moi.

Emond: Ils ont mis une grosse intensité en première mi-temps. C'était difficile après les deux buts inscrits. On revient au caractère, mais on prend un coup sur la tête avec ce troisième but. C'est difficile de réagir après. Tout est possible à 3-1, car si on marque rapidement, on peut les faire douter. Le coach nous a dit de resserrer les boulons derrière, car prendre trois buts, c'est trop. En première mi-temps, on a raté nos dernières passes et on jouait mal les coups. On est toujours en progression, ce n'est pas un match qui va tout changer. Maintenant on va jouer des équipes un peu plus à notre portée. On verra où on se situera.

Heynen: C'était presque un match parfait. Mais vous avez vu que certains points étaient encore à bosser, mais je suis content. Ce but encaissé m'embête, le passeur et le buteur ont trop de liberté. C'est à travailler pour la semaine prochaine. L'atmosphère dans l'équipe est bonne et elle est projetée vers les tribunes, c'est positif.

Deila: On a eu des occasions et des possibilités, mais c'est mérité dans l'ensemble pour Genk. Leur début de match était trop simple, ils avaient trp de liberté et on n'était pas bon. C'était insuffisant dans nos reconversions et on devait améliorer notre créativité. Leur vitesse de jeu était plus rapide, c'était peut-être à cause de la fatigue chez nous. L'utilisation de nos flancs était bonne en première période, mais moins bon en seconde mi-temps. Il faut apprendre de nos erreurs, continuer à apprendre et se remettre en question. Sur la possibilité de passer à une défense à cinq, un tas de choses sont possibles. Bravo à Genk, ils méritaient leur victoire.

Dessers: C'était un match presque parfait, surtout en première période. On est obligé de commencer fort avec nos supporters. Ce n'est pas mal de marquer trois buts en deux matchs, mais j'en veux encore plus. Avec mon âge et mon expérience, c'est normal d'aider les jeunes comme El Khannouss. Travailler la saison dernière avec un grand joueur comme Van Persie, ça m'a beaucoup appris et chaque jour tu t'améliores. Je veux être le numéro en attaque d'un club, si ce n'est pas ici, ça sera ailleurs. A 27 ans, il est peut-être temps de voir autre chose. Je rêve de découvrir un grand championnat, mais j'ai montré que j'étais encore impliqué ici à Genk.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be