Jacob Barrett Laursen se réjouit de jouer à Sclessin : "Une des ambiances les plus folles que j’ai vues"

Le nouvel arrière gauche des Rouches semble déjà bien acclimaté à son nouvel environnement. Et il est ambitieux.

Jacob Barrett Laursen se réjouit de jouer à Sclessin : "Une des ambiances les plus folles que j’ai vues"
©BELGA

Il a porté, pour la première fois, le maillot du Standard, dimanche, à Genk. Et tout n'a pas été parfait. "C'était un match difficile contre une super équipe mais nous avons aussi montré de belles choses", expliquait le Danois lors de sa présentation officielle à la presse, ce mercredi. "J'ai encore besoin de temps pour acquérir les automatismes avec mes équipiers."

Mais le nouvel arrière gauche liégeois ne le cache pas : il a été très bien accueilli par ses équipiers. "Ils ont fait beaucoup de blagues sur le fait que je ressemblais à Denis Dragus et tout le monde m'a directement mis à l'aise", se marre-t-il. "On sent que le coach, qui m'avait déjà approché lorsqu'il entraînait à New York, est en train de créer une vraie famille et c'est très agréable au quotidien."

Présent dans les travées de Sclessin face à Gand, celui qui veut qu'on l'appelle Barrett a été impressionné par le stade du Standard. "C'est une des ambiances les plus folles que j'ai vues. Je savais que le Standard avait des fans incroyables mais cela m'a vraiment donné des frissons. Je suis très impatient d'être dimanche pour évoluer, pour la première fois, devant ce public."

Le nouveau numéro 38 des Rouches – un numéro qu'il porte en hommage à sa grand-mère – espère pouvoir montrer ses qualités face au Cercle. "Je suis un défenseur qui aime se porter vers l'avant mais je sais aussi que je peux m'améliorer défensivement. Je pense que le Standard est le bon endroit pour progresser et franchir un cap dans ma carrière afin, je l'espère, d'atteindre ma première sélection en équipe nationale danoise."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be