Deila vit un mercato stressant au Standard: "Teuma? La réponse est dans votre question..."

Le coach liégeois a profité du point presse de ce vendredi pour évoquer le mercato liégeois.

Deila vit un mercato stressant au Standard: "Teuma? La réponse est dans votre question..."
©Belga

Dans deux semaines et demi, le marché des transfert sera fermé. Et ces derniers jours, le mercato du Standard a plus rimé avec départs (Avenatti à Courtrai, Van Damme à Beveren) qu'arrivées. Ce qui commence à inquiéter les supporters. "Je peux les comprendre", explique Ronny Deila. "Tout le monde veut des nouveaux joueurs mais on ne peut pas se tromper. Pour être honnête, c'est un marché stressant. On travaille tous les jours mais on n'a pas des moyens illimités, on doit faire les bons choix et s'adapter."

Conscient des manquements de son équipe, le coach norvégien a notamment pointé un renfort offensif comme priorité. "On regarde notamment pour un attaquant qui pourrait nous rendre meilleurs et apporter de la vitesse et de la profondeur. Quelqu'un qui pourrait rendre l'équipe plus imprévisible."

Deila avait jeté son dévolu sur Jens Petter Hauge, l'ailier international norvégien, à qui il a parlé. Mais ce dernier a choisi Gand. "Il voulait jouer l'Europe. Et il n'est pas le seul à dire ça au moment d'entrer en négociations avec nous." Le même raisonnement vaut-il pour Teddy Teuma, dont le nom a été lié au Standard ces derniers jours ? "La réponse est dans votre question", dit Deila.

Il faut se rendre à l'évidence : le Standard ne boxe pas dans la même catégorie que des clubs comme l'Antwerp, le FC Bruges ou Anderlecht. "On regarde les mêmes joueurs que les petites équipes", ne cache pas le coach. "Nous sommes dans un processus de reconstruction avec l'objectif d'atteindre le top 8 à la fin de la phase classique. Si on y parvient, ce sera une bonne saison. Mais pour le moment, on a recruté qu'un jeune attaquant et un arrière gauche. Mais on a besoin d'encore plus de qualité"

Le coach norvégien était-il au courant qu'il serait si compliqué de faire venir des joueurs au moment où il a accepté de monter dans le navire liégeois ? "Je n'en étais pas conscient à 100 % mais cela ne change rien au fait que je suis heureux et fier d'être ici. J'aime construire et je ne suis pas là pour être aigri. Je veux simplement que l'équipe soit meilleure. Cela passe parfois par l'arrivée d'un joueur qui peut faire une grande différence. Mais je serais très surpris s'il n'y a pas plus d'un joueur qui arrive d'ici le 6 septembre."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be