José Jeunechamps se méfie de deux joueurs rouches: "Bokadi et Raskin sont atypiques"

José Jeunechamps connaît les sources de danger du côté liégeois.

Franken Michaël
José Jeunechamps se méfie de deux joueurs rouches: "Bokadi et Raskin sont atypiques"
©BELGA

La victoire décrochée, la saison dernière, sur la pelouse de Sclessin est encore dans toutes les mémoires. "C'est mon plus beau succès avec Seraing", confirme Guillaume Dietsch.

Ce vendredi soir, il ne sera pas question de nostalgie tant le contexte a changé. Les Rouches restent sur quatre succès consécutifs, tandis que les Métallos sont encore à la recherche du bon équilibre après une fin de mercato estivale animée. "Nos deux derniers week-ends de repos nous ont fait du bien, tout comme le team-building organisé en début de semaine", dit José Jeunechamps.

Battre l'équipe en forme ne semble pas effrayer le technicien sérésien. Ce Standard a des points faibles. "En termes de qualité du jeu, ce n'est pas Bruges. Westerlo est la dernière équipe à avoir battu les Liégeois et les Campinois avaient mis en place un bloc médian pour leur laisser le moins d'espace possible. Ostende s'est rendu à Sclessin en tentant un pressing haut, mais il fallait oser…"

Les nombreux nouveaux venus ne connaissent pas encore l'ambiance de Sclessin, qui devrait faire le plein. "Je ne leur ai pas trop parlé de l'importance de ce derby. Cela ne sert à rien de rajouter de la pression."

Les supporters liégeois constitueront un atout, ainsi que deux joueurs dont se méfie particulièrement José Jeunechamps. "Ils ont deux joueurs atypiques : Merveille Bokadi peut casser une ligne en montant balle au pied et Nicolas Raskin dézone tout le temps dans la ligne médiane ; il faut donc mettre en place un bon marquage en zone, analyse-t-il. Le Standard aime également bien profiter de la moindre erreur adverse, comme peuvent le confirmer Bruges et Saint-Trond. À nous d'en faire le moins possible…"

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be