Ronny Deila bien conscient des problèmes du Standard: "Toujours ce souci pour finir"

Conscient des problèmes offensifs de son équipe, Ronny Deila a regretté le manque de centres et de coordination.

Bleus Frédéric
LIEGE, BELGIUM - JANUARY 06 : Deila Ronny head coach of Standard Liege during the Jupiler Pro League match between Standard de Liege and Sint-Truidense VV on January 6, 2023 in Liege, Belgium, 6/01/2023 ( Photo by Vincent Kalut / Photonews
©VKA

C’est rare et cela a été remarqué, mais il y avait une explication. Ronny Deila ne s’est pas présenté à l’interview en télévision, après la rencontre. L’entraîneur norvégien était encore dans le vestiaire, pour débriefer le partage avec ses joueurs, alors qu’Eleven devait rendre l’antenne.

Le débriefing n’a pas été plus long qu’à l’habitude, mais il fallait attendre que tout le monde soit rentré au vestiaire pour écouter ce que le coach avait à dire. S’il a apprécié que son équipe concède peu d’occasions, malgré le but encaissé, il a regretté, comme souvent ces dernières semaines, le manque de présence dans le rectangle adverse, et donc le manque d’occasions franches.

"Dans le dernier tiers du terrain, on a toujours ce souci pour finir les actions, pour amener du monde dans le rectangle ou avoir le bon timing entre les centres et la présence à la réception. On a manqué de courses dans la profondeur et d’une bonne attaque des espaces."

S'il a été satisfait par les montées de Canak et Ohio, "qui ont amené de la vitesse et de la puissance", Deila a dit à ses joueurs, après la rencontre, qu'"il nous manque cet esprit tueur dans le rectangle".

Le technicien norvégien a aussi changé de système pour passer du 3-4-2-1 au 4-2-3-1. Mais l'évolution n'a pas été observée nettement. "On était encore trop statique, on n'a pas bien utilisé la possession. Dans les dix dernières minutes, avec deux attaquants, on a été un peu mieux dans le match." Mais pas largement supérieur, donc.

Avec deux points sur douze, série en cours, le Standard n'avance guère vite. "C'est un peu difficile, mentalement", a admis Deila, qui a tout de même noté les phases arrêtées parmi les points positifs. Voilà peut-être une idée pour essayer de marquer un peu plus de buts.

Tous les scores de la Jupiler Pro League en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be