Les Rouches énervés sur l’arbitre après le partage à Seraing : “Ils voulaient tuer Canak !”

La non-exclusion de Lepoint était LE sujet de discussion après le derby liégeois. Même le principal intéressé a reconnu qu’une carte rouge aurait pu/dû être donnée.

Maxime Jacques
Seraing, Belgium - January 14 : Christophe Lepoint defender of RFC Seraing receives a yellow card from referee Van Driessche Bram during the Jupiler Pro League match between Rfc Seraing and Standard de Liege at the Pairay stadium on January 14, 2023 in Seraing, Belgium, 14/01/2023 ( Photo by Sebastien Smets / Photo News
Lepoint a eu chaud et il le sait. ©SES

Mais où était le VAR ? Est-ce la pluie et le vent qui ont empêché la bonne connexion entre Tubize (Monsieur Vergoote, qui était déjà l’arbitre vidéo controversé d’Anderlecht-Union, dimanche dernier) et Seraing (Monsieur Van Driessche) ? Une chose est certaine : personne n’a compris comment Christophe Lepoint a terminé la rencontre, ce samedi. À la 82e minute, le médian sérésien de 38 ans a stoppé une contre-attaque liégeoise en essuyant ses crampons sur le mollet du virevoltant Canak. Mais il n’a pas été exclu. Incompréhensible.

C’est d’autant plus compliqué à comprendre que le principal intéressé n’a pas caché au micro de la RTBF, qu’une exclusion aurait été logique. “Je me suis dit ouille une fois le tacle effectué” , a précisé Lepoint. Après la rencontre, il a même admis, auprès de l’arbitre, qu’une rouge n’aurait pas été de trop.

Les joueurs du Standard, eux, étaient remontés. “Ils voulaient tuer Canak”, indiquait Noah Ohio, furieux, après le match, en parlant de Sérésiens. “C’est une carte rouge évidente. Je ne sais pas pourquoi le VAR n’est pas intervenu. Je n’arrive pas bien à comprendre comment fonctionne l’arbitrage en Belgique.”

"Vous auriez dû voir la jambe de Canak..."

Marlon Fossey était du même avis que son équipier. “Vous devriez voir la jambe de Canak. Elle parle d’elle-même. C’était clairement rouge.” Deila acquiesçait. “Pour moi, Lepoint méritait d’être exclu. Il stoppe non seulement l’attaque mais il le fait avec beaucoup d’intensité. Il aurait pu blesser Canak. Ce n’était probablement pas son intention mais la faute, elle, est volontaire.”

Le coach de Seraing, Jean-Sébastien Legros, rejoignait également les Rouches. “Je suis d’accord avec le coach du Standard. L’arbitre aurait pu donner une carte rouge. Mais il aurait aussi pu donner un penalty sur Mbow quelques minutes avant (suite à une faute de Zinckernagel). Cela m’étonne tout autant, pour être honnête…”

Le coach de Seraing n’a pas tort non plus. Ce n’était, une nouvelle fois, pas la soirée de Monsieur Vergoote.

Tous les scores de la Jupiler Pro League en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be