Slavo Muslin a dirigé sa première séance en tant qu'entraîneur du Standard ce dimanche.

Les supporters étaient présents en nombre pour assister au premier entraînement rouche sous la houlette de Slavoljub Muslin. Le nouveau coach du Standard pouvait compter sur un noyau de 25 joueurs, malgré l'absence de certains éléments en vacances, en examens ou encore sur le pont avec leur sélection (Copa América ou championnat d'Europe U21).

Malade, Yoni Buyens manquait à l'appel. Geoffrey Mujangi Bia passait, quant à lui, ses tests physiques, tandis qu'Adrien Trebel s'est entraîné en individuel, à l'écart du groupe.

Selon Muslin, outre la blessure musculaire dont il avait souffert en fin de saison, le Français avait également été victime d'une fracture au niveau du pied. "Les examens ont démontré que la cuisse était cicatrisée mais il ressent encore une gêne au niveau du pied. Nous avons donc décidé que, pendant la première semaine, il ne participerait qu'aux séances de physique", dit l'entraîneur.

Les joueurs suivants étaient présents : Thuram, Pirard, Hubert, Arslanagic, Van Damme, Fiore, Teixeira, Faty, Julien de Sart, Ono, Legear, Lumanza, Milosevic, Knockaert, Zaris, Kosovic, Santini, et les jeunes Dimata, Badibanga, Remacle, Koç, Alexis de Sart, Achaoui, Jaadi, Okita.

De Camargo rentre mardi, Cuypers, les frères Mmae et Senevic sont attendus mercredi.

Andrade, Scholz, Jeff Louis, Jonathan Vieira, Milek et Enoh ne reviendront pas avant le 1er juillet car ils ont eu des obligations internationales ou avec les clubs auxquels ils étaient prêtés.

Le programme de la semaine est le suivant: deux entraînements lundi, un mardi matin, deux mercredi, deux jeudi (en plus du business meeting), un vendredi matin, un samedi matin, suivi d'un match à Binche à 17 heures et un dimanche matin, suivi d'une rencontre à Tongres à 16 heures.

Jusqu'au stage (du 14 au 20 juillet à Saalfelden, en Autriche), lorsque deux entraînements figurent au programme, les joueurs logeront à l'Académie. "C'est une période délicate sur le plan musculaire", dit Muslin. "Il faut surveiller de près les heures de repos, l'alimentation et éviter les longs déplacements en voiture".


Slavo Muslin veut encore un box-to-box et un attaquant

Slavo Muslin attend encore l'arrivée d'un box-to-box et, éventuellement, d'un attaquant, a déclaré l'entraîneur des Rouches dimanche après les deux premières séances d'entraînement du Standard.

Il faisait beau sur les hauteurs du Sart-Tilman et le public était venu assez nombreux pour assister à cette première séance publique, dimanche après-midi. "Cela fait du bien de sentir le soutien des supporters. Nous les autoriserons à venir de temps en temps", dit Muslin avant de se pencher sur la composition d'un noyau au sein duquel on retrouve beaucoup de jeunes.

"J'espère que l'un ou l'autre me surprendra, notamment devant où j'ai entendu beaucoup de bien de Ryan Mmaee", dit-il. "Mais il est certain qu'il y aura encore du mouvement dans les prochains jours, voire les prochaines semaines."

Pour Muslin, les transferts sortants conditionneront sans doute les arrivées. "Mais j'ai tout de même besoin d'un ou deux joueurs au milieu, notamment un box-to-box capable d'entrer dans le rectangle et de terminer les actions. Ce ne serait pas mal non plus de pouvoir compter sur un attaquant supplémentaire qui puisse nous apporter de la profondeur."

D'autant que De Camargo est sans doute en partance et que le Standard n'est pas certain d'encore pouvoir compter sur Ezekiel, qui appartient à Al-Arabi. "Je ne désespère pas de le garder. Si c'est le cas, il pourrait jouer derrière Santini", dit Muslin. "Je sais que la direction travaille en ce sens."

A noter qu'Anthony Knockaert, qui s'est déjà entraîné dimanche, sera présenté officiellement mardi.