Ce mardi matin, les Standardmen ont appris la bonne nouvelle via la direction du club : le match du deuxième tour préliminaire d’Europa League qu’ils devaient disputer au pays de Galles se déroulera finalement à Sclessin le 17 septembre prochain.

Dès l’annonce du tirage, les dirigeants liégeois, bien au fait que le Bala Town FC ne pouvait évoluer dans son petit stade, ne répondant pas aux normes UEFA, ont proposé à la direction galloise d’inverser la rencontre et donc, de la disputer à Sclessin. Les Gallois, ainsi que l’UEFA, ont accepté.

Quelques heures plus tard, forts de leur statut de tête de série, c’est également avec soulagement que les troupes de Philippe Montanier ont appris qu’en cas de qualification pour le troisième tour, ils recevraient à nouveau leur futur opposant, le club serbe du FK Vojvodina (match le 24 septembre).

Pour des tours préliminaires se disputant en une seule manche, les Rouches évitent donc deux déplacements contraignants compte tenu des mesures Covid en rigueur.

Les chances sont donc grandes, même si le FK Vojvodina (qui a terminé 3e du défunt championnat et a remporté la Coupe) a autre niveau que les modestes Gallois, pour les Liégeois de rejoindre les barrages. Avec un coefficient européen de 20.500, le Standard est à une marche du statut de tête de série pour les barrages. L’unique moyen, pour les Rouches, de l’être à nouveau, c’est que l’une des têtes de série soit éliminée lors du 2e tour préliminaire. Ils doivent donc spéculer sur une défaite de Tottenham, Bâle, du Partizan Belgrade, Malmo, Galatasaray, Wolfsburg, Sporting Lisbonne, PSV, Apoel Nicosie ou encore BATE Borisov et Copenhague.