Le Standard a reçu une offre concrète de Marseille. Pour Onyewu, Jovanovic ou les deux ?

ANGLEUR Comme chaque année à pareille époque, la fin du premier tour amène son lot de rumeurs de transferts. C'est encore plus le cas cette année au Standard et ce le sera sans doute jusqu'au 31 janvier.

Onyewu : hier matin, la presse française faisait état d'un accord entre l'Américain et Marseille pour un contrat de 3,5 ans tout en précisant que le Standard négociait avec le club d'Eric Gerets sur un transfert à hauteur de 3 millions €. "Marseille et le PSG s'intéressent tant à Onyewu qu'à Jovanovic. Mais seul le club phocéen a transmis une offre à laquelle nous ne donnons pas suite dans l'immédiat" , confie Pierre François, sans préciser si l'offre concrète concernait l'Américain, le Serbe ou les deux. "En principe, Onyewu ne partira pas en janvier, notre but étant de le garder jusqu'en fin de saison. Après, ce sera à lui de voir ce qu'il désire, même si je pense que son souhait est d'aller voir ailleurs. Son avenir devrait être fixé en janvier", ajoute Dominique D'Onofrio.

Toama : l'Israélien veut partir et le Standard ne devrait pas le retenir si une offre se présente. "Mais Toama est international israélien et il a donc un prix", poursuit Dominique D'Onofrio. "Nous n'avons fixé aucun montant, mais il bénéficie d'un bon de sortie si nous recevons une offre suffisante. Le Maccabi Tel-Aviv souhaite l'obtenir gratuitement ? Ce club n'est certainement pas le seul. Tous les clubs israéliens et belges le voudraient gratuitement..."

Dante : le Werder Brême mais aussi Cologne s'intéressent de près au défenseur brésilien mais du côté du Standard, on continue d'affirmer n'avoir reçu "aucune offre concrète."

Mputu : la piste du jeune attaquant congolais sera sans doute bientôt définitivement à ranger aux oubliettes. "Tout est dans les mains des dirigeants du TP Mazembe. On attend qu'ils reprennent contact. Mais on ne va pas pleurer après Mputu", ajoute D'Onofrio.

Arrivées : le directeur sportif a déjà effectué plusieurs voyages à l'étranger pour repérer des jou-eurs susceptibles d'intégrer le noyau dès le mercato hivernal (NdlR : certains pourraient arriver en janvier afin d'être pleinement intégrés pour la saison prochaine). "Notre souhait est d'abord de conserver l'essentiel de l'équipe. Mais on pourrait également enregistrer l'une ou l'autre arrivée dans des secteurs clés, notamment au poste d'arrière droit."



© La Dernière Heure 2008