Le club des Émirats a formulé deux offres, la première était de 1 million d'euros. Inacceptable pour la direction liégeoise. 

Un des Rouches les plus décisifs de la saison écoulée (avec Selim Amallah), avec dix buts et cinq assists toutes compétitions confondues, Maxime Lestienne a retrouvé ses sensations après une première saison compliquée en bord de Meuse. C’est en tout cas suffisant pour attirer les convoitises, notamment de clubs des Émirats.

C’est le cas de Al Ain, actuellement deuxième du championnat. Le club a déjà formulé deux offres jugées, toutes les deux, indécentes par la direction liégeoise. Et pour cause, l’offre initiale, repoussée d’un revers de la main, était de 1 million d'euros. La seconde, écartée avec la même fermeté, était revue à la hausse de… 500.000€, soit 1,5 million.

Indécent, donc, pour les décideurs liégeois d’autant que Lestienne est encore sous contrat pour deux ans et, surtout, que sa valeur marchande est estimée aux alentours des cinq millions d’euros. Enfin, à l’heure actuelle, Maxime Lestienne, qui pourrait évidemment gagner davantage à Al-Ain, ne fait pas partie des joueurs cadres que le Standard pourrait consentir à voir partir cet été.

Reste donc à voir si Al-Ain formulera une troisième offre qui, si elle arrive, devra être revue largement à la hausse pour tenter de convaincre la direction principautaire.