Almunia, Denilson et van Persie ont rejoint Arshavin, Nasri et Walcott parmi les indisponibles. Mais Marouane Fellaini prévient : "Il faut jouer avec ses tripes"


Live dès 20h30 sur DH.be!

LIÈGE Marouane Fellaini, qui n'est temporairement plus titulaire indiscutable, a déjà rencontré Arsenal cette saison. C'était lors de la première journée en Angleterre et les Gunners avaient étrillé les Toffees à Goodison Park (1-6), lançant Everton vers un début de saison qui ne répond pas aux attentes puisque le deuxième club de Liverpool occupe la pénultième place au classement, seulement devant le Portsmouth d'Anthony Vanden Borre.

L'ancien médian défensif du Standard a toutefois relativisé, en ce début de semaine, la démonstration effectuée par Arsenal ce jour-là.

"Cette équipe ne manque pas de qualité et l'ampleur de la défaite marque les esprits, mais Arsenal a bénéficié d'une dose maximale de réussite" , juge-t-il. "Sur l'ensemble du match, Arsenal a obtenu sept occasions. Une seule n'a pas terminé au fond."

Les artilleurs de service, à cette occasion, eurent pour nom Denilson, Gallas, Eduardo, Fabregas (deux fois) et Thomas Vermaelen. Une efficacité maximale, donc, qui n'est pourtant pas la qualité première que l'on reconnaît à l'équipe d'Arsène Wenger.

"Arsenal, après sa défaite à Manchester City, va vouloir se racheter. Quoi qu'il en soit, face à ce genre de formation, il ne faut pas se poser trop de questions. Il faut jouer avec ses tripes, ne jamais relâcher son étreinte et ne pas perdre sa concentration une seule seconde" , poursuit Fellaini. "Un peu comme nous l'avions réussi il y a un an contre Liverpool."

Depuis, le Standard l'a perdu, comme Dante, Onyewu et Defour. Mais Arsenal est tout autant à plaindre. Après avoir acté les départs cet été d'Adebayor et de Touré, Arsène Wenger doit se passer ce soir de neuf joueurs, dont quatre titulaires indiscutables (van Persie, Denilson et Almunia sont restés avec Arshavin à Londres) et deux autres jours qui se rapprochent de ce statut (Nasri et Walcott).

Du coup, les jeunes - mais prometteurs - Sanchez Watt (18 ans, il a impressionné à l'Emirates Cup ), Kieran Gibbs, Jack Wilshere et Aaron Ramsey sont repris.



© La Dernière Heure 2009