C'est l'interview à ne pas rater dans la DH de ce vendredi matin: Michel-Ange Balikwisha explique son choix de quitter le Standard pour l'Antwerp.

L'occasion pour l'attaquant de rétablir quelques vérités, mais aussi de se projeter sur un certain Standard-Antwerp, qui aura lieu dès la troisième journée de championnat au cours duquel il s'attend à être chahuté par ses anciens supporters: "Je suis curieux de voir ce que cela va donner. Mais au final, si celui que vous sifflez marque trois buts et prend les trois points, qui en sortira vainqueur ? Moi, je prends cela comme une motivation. C’est vrai que les coups de sifflet peuvent détruire, mentalement, un joueur. Mais il y en a d’autres qui s’en fichent et moi, je m’en fiche. S’ils me challengent, c’est là que je deviens dangereux, surtout avec une équipe comme celle de l’Antwerp."

>> Découvrez l'interview complète de Michel-Ange Balikwisha <<