Le Standard n'a plus le choix: il doit gagner ce soir face à Waasland Beveren. Douzième en étant aussi proche du barragiste (7 points, le Cercle) que du quatrième (OHL), les Rouches manquent de points. Et de fond de jeu. Ce lundi soir, les Liégeois affrontent une équipe de Waasland Beveren qui se situe à seulement six points. Avant la rencontre, les supporters ont tenu à envoyer un message explicite à la direction et aux joueurs via deux banderoles.

Près du stade, la première vise clairement les dirigeants comme Bruno Venanzi, Michel Preud’homme ou encore Alexandre Grosjean. "Bâtissez une équipe compétitive avant votre projet immobilier !" Les supporters estiment que le noyau n'est pas bien équilibré. Avec le versement dans le noyau B d'Obbi Oularé ou de l'échec retentissant d'Avenatti, l'effectif des Rouches ne dispose pas de beaucoup d'armes offensives.

© D.R.

Sur la seconde, les supporters se sont adressés directement aux joueurs. "Une nouvelle année, des nouvelles résolutions. On compte sur vous!" Les supporters espèrent que ce message aura l'effet d'un électrochoc en bord de Meuse. 

© D.R.

Ces dernières semaines, les supporters ont multiplié les banderoles après les résultats désastreux de leur club. Après un terrible 4 sur 24, Philippe Montanier avait été remercié par les dirigeants. C'est Mbaye Leye qui doit lancer l'opération reconquête. Et cela passera par une victoire à Sclessin contre les Waaslandiens.