Everton et le Standard auraient trouvé un terrain d'entente mercredi soir.

On le sait, le passage d'Ishak Belfodil à Everton est plus que jamais d'actualité. Il semblerait que le dossier ait enfin trouvé une issue favorable au départ de l'Algerien, pour une somme avoisinant les 12M€, mercredi tard dans la soirée. Si c'est le cas, Belfodil dira au revoir à ses coéquipiers ce jeudi avant de prendre la route de Goodison Park pour les traditionnels tests médicaux.

Plus que jamais, Ishak Belfodil vit ses dernières heures en rouche avant de migrer outre-Manche où il trouvera refuge du côté d’Everton.

Ce mercredi, les négociations entamées la veille ont continué bon train. Si le joueur est bien d’accord avec les termes du contrat de quatre ans et demi que les Toffees lui offrent, les deux clubs doivent encore trouver un terrain d’entente final. Mercredi, Belfodil a passé la journée avec son agent, présent à Marbella depuis le début du stage.

Comme nous l’indiquions mardi, le montant du transfert devrait bien avoisiner les douze millions d’euros. Le Standard réaliserait une énorme plus-value, sans doute la plus fulgurante de son histoire puisque Ishak Belfodil est arrivé libre à Sclessin le 31 août dernier.

Si sur le plan sportif, la perte est énorme, sur le plan financier, l’affaire est magnifique. Alors que certains supporters s’offusquent déjà du futur départ de Belfodil, il convient tout de même de préciser que la direction liégeoise ne pouvait refuser cette offre. En août, Olivier Renard, qui a déniché le joueur aux Emirats, a joué un coup de poker. Conscient du potentiel de sa recrue, il n’imaginait cependant pas qu’une telle offre arriverait aussi vite.

À Sclessin, Belfodil a su rapidement se fondre dans le moule. "J’ai compris la mentalité liégeoise et j’ai modifié mon jeu", nous déclarait-il. Travailleur, Belfodil s’est donné sans compter pour un club qui lui a permis de retrouver de la visibilité sur la scène européenne. Au vu du rendement et de l’investissement de l’Algérien, la direction liégeoise, qui a toujours été correcte avec son médian, lui a toujours assuré de sa collaboration en cas de belle offre.

Notons enfin qu’à Everton, la venue de Belfodil est vivement souhaitée par Steve Walsh, directeur du club. Ce dernier avait découvert Riyad Mahrez, élu meilleur joueur de Premier League la saison dernière, lorsqu’il officiait encore comme scout à Leicester.

Pour l'instant, rien n'est encore officiel. Belfodil pourrait même jouer ce jeudi à 18h contre Dortmund.