Le Standard a levé l’option figurant dans le contrat de son meilleur transfert estival.

Le mercato hivernal n’a ouvert ses portes que depuis cinq jours mais le Standard a déjà réalisé son meilleur transfert en levant l’option qui figurait dans le contrat d’Ishak Belfodil. L’attaquant algérien est désormais lié avec l’entité liégeoise jusqu’au 30 juin 2018. "Il se sent bien en Belgique", expliquait Mohamed Al Faiech, l’agent du joueur, le 21 décembre dernier dans nos colonnes.

Cette levée d’option s’est négociée ces dernières semaines et figurait parmi les priorités de la direction liégeoise. Après une expérience aux Émirats Arabes Unis, le joueur désirait vivement rentrer sur le Vieux Continent et avait donc accepté l’offre du Standard sans se montrer gourmand sur le plan financier. Ishak Belfodil s’était ainsi contenté d’un salaire de base, pratiquement équivalent à celui des jeunes qui paraphent leur premier contrat professionnel. Les dernières négociations ont donc naturellement été accompagnées d’une revalorisation salariale mais elle permet surtout au Standard de conserver son meilleur transfert du défunt mercato estival, sans craindre l’approche d’entités plus renommées. "Il rêve de l’Angleterre mais une chose est certaine : il ne partira pas à n’importe quel prix juste parce qu’un club de Premier League s’intéresse à lui. Si c’était le cas, nous aurions déjà un accord avec le Standard car deux clubs sont fortement intéressés pour ce mercato de janvier."

En quelques mois, il a démontré qu’il n’avait nullement perdu ses qualités dans le Golfe en trouvant, toutes compétitions confondues, le chemin des filets à neuf reprises, délivrant, au passage, quatre passes décisives. Ces statistiques ne résument même pas son impact sur le jeu liégeois, tant son travail à la récupération est considérable, tout comme son apport dans le domaine aérien grâce à sa grande taille.

C’est donc l’esprit totalement libéré qu’il va pouvoir entamer le sprint final de cette phase classique. La semaine de trêve hivernale a été courte mais lui a tout de même permis de recharger des batteries qui commençaient à se vider au fur et à mesure des rencontres du mois de décembre. "Il n’a pas perdu son efficacité devant le but et j’apprécie également sa générosité dans le jeu, c’est-à-dire qu’il participe activement à la récupération du ballon", racontait Aleksandar Jankovic.

Désormais, le Standard va tenter de conserver son plus beau bijou au-delà de cette saison. Une mission qui ne s’annonce pas évidente, même si l’international algérien a déjà exprimé, à plusieurs reprises, son envie de stabilité. Une qualification pour la prochaine Coupe d’Europe pourrait représenter un argument de poids. Sauf si les écuries anglaises décident de déposer plusieurs millions sur la table, ce qui n’est pas loin d’être déjà le cas actuellement.