Standard

Pour son baptême européen, Arnaud Bodart a été servi. 

Des arrêts décisifs et une victoire sur le gong, le gardien ne pouvait rêver mieux. "J’ai pris énormément de plaisir à être sur le terrain dans un match européen, d’autant plus vu le scénario chaud jusqu’au bout", avouait, tout sourire, le jeune portier liégeois. Un succès à l’arraché qui laisse tout ouvert pour la deuxième place dans ce groupe. "Cette victoire fait énormément de bien parce qu’on garde l’espoir de se qualifier pour les seizièmes de finale", poursuit le gardien avant de revenir sur les heures qui ont précédé ses débuts en Coupe d’Europe. "Je me suis préparé exactement de la même manière que contre le Cercle en début de saison. Ce n’est pas parce que c’était un match d’Europa League qu’il fallait se mettre une pression supplémentaire ou l’aborder différemment." Et comme au cercle, la formule a encore fonctionné.