La mauvaise nouvelle est tombée quelques heures avant le match de dimanche : Merveille Bope Bokadi s’est occasionné une rupture du ligament antérieur du genou droit, deux ans après avoir été victime de la même blessure à l’autre genou. 

Le Congolais en a donc pour six à douze mois. "C’est une énorme tuile. En peu de temps, on perd deux joueurs dans la même zone (Dussenne et Bokadi) pour une longue durée. Cela a été un gros coup dur lorsqu’on a appris la nouvelle. On a bien des jeunes joueurs mais on ne peut pas dire que les matchs à venir soient les meilleurs pour les lancer. On restera donc attentifs aux joueurs libres dans cette position." Il y a tout de même peu de chances pour que le Standard engage un joueur libre.