Bölöni : "Mulemo ne me déçoit pas"

Standard

E. T.

Publié le

"J'aurais voulu qu'il ne me pose pas de problème de recherche" , signale Bölöni

LIÈGE Pas de blessé. Pas de suspendu. Voilà le rêve pour tout entraîneur. Néanmoins, Laszlo Bö- löni est confronté à une pléiade de joueurs menacés. Neuf exactement. Figurent sur cette liste Sarr, Onyewu, Witsel, Defour, Dalmat, Jovanovic, De Camargo, Mbokani et Mulemo ! "Cela ne se gère pas, à mon avis" , lance le Roumain. "Les cartes rouges nous ont gênés, les jaunes ne nous ont pas encore vraiment fait souffrir." Cela pourrait pourtant venir amputer un secteur.

En défense, Mikulic a assuré l'intérim de Sarr, de retour. "Notre axe central défensif a constitué notre point faible contre Dender, Une concentration totale était présente à Westerlo. Mikulic connaît ses qualités et ses secteurs à améliorer. Le retour de Sarr ne signifie pas sa remise au placard ! On aura encore besoin de ses services."

Quant à Mangala , la révélation de ce début de second tour, Las- zlo Bölöni refuse de s'enflammer. "Il ne va pas mourir à l'arrière gauche ! Je lui offre une chance de grandir et il la saisit correctement. S'il démontre de belles aptitudes, il n'est pas encore un joueur de foot. Cependant, il est demandeur afin de progresser. C'est positif."

Bien moins que le cas Mulemo. "Il ne me déçoit pas. Cela me dérange. J'attendais un peu plus de sa part pour me rassurer. J'aurais voulu un Mulemo qui ne me pose pas de problème de recherche."



© La Dernière Heure 2009

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info