"Le Standard sera-t-il champion?" "Vous n'avez pas précisé en quelle année..." répond le coach. Une réponse qui n'invite pas à l'optimisme pour cette saison

"Vous pensez qu'à Anderlecht, tout le monde est content?"


BRUXELLES Lazlo Bölöni était l'invité de Studio 1 ce lundi soir. Lors de l'émission de la RTBF, l'entraîneur du Standard n'a pas hésité à déstabiliser les journalistes mais a toutefois joué le jeu du "Que oui, que non". Ses réponses nous révèle l'état d'esprit du coach le plus critiqué de notre plat pays actuellement. Alors que le Standard est à 18 points du leader et adversaire historique, le RSC Anderlecht, le club est dans la tourmente et son entraîneur serait sur un siège éjectable.

Un état des lieux remis en question par Böloni. A la question de savoir s'il sera toujours à sa place en septembre 2010, Böloni répond un "oui" franc. Mais reconnait toutefois qu'il ne sera pas réélu "meilleur entraîneur de l'année" pour la deuxième année consécutive. Même s'il ne s'estime pas moins bon! En tout cas, les mauvais résultats à répétition du club liégeois ne l'ont pas empêché de dormir. Et il n'a pas été convoqué par D'Onofrio pour évoquer son avenir...


Si Böloni nie une quelconque crise au Standard de Liège, il reconnait quelques faiblesses au sein de l'équipe. A la question de savoir si le noyau de joueurs était trop petit, il répond "oui". Par contre, il n'admet pas que ce noyau soit en fin de vie. Réponse ambigüe entre le oui, le non et le joker! Deuxième faiblesse au sein de l'équipe: "les joueurs en ont sans doute marre de moi!". Une conclusion en demi-teinte pour les supporters du Standard: "Est-ce que le Standard sera champion?" Réponse sibylline du coach "Vous n'avez pas précisé en quelle année..."

© La Dernière Heure 2009