Avec l’absence des recrues hivernales, la blessure de Laifis et la suspension de Dönnum, Luka Elsner a fait appel à des jeunes pousses pour constituer son banc. On y retrouvait Canak (17 ans), Noubi (17 ans), Ngoy (18 ans), Calut (18 ans), Mmaee (18 ans). Également convoqué mais pas dans les 18, le jeune Ghalidi (17 ans) a aussi participé à l’échauffement.

De quoi espérer, pour ces jeunes, les voir à l’œuvre d’ici la fin de la saison ?

"C’est tout à fait possible qu’ils obtiennent du temps de jeu, assure Elsner. Ils ont énormément de qualités et découvrent les exigences du haut niveau. Dans un contexte qui n’est pas si simple, je pense qu’ils apprennent énormément. Ils représentent l’avenir de cette équipe. Je le répète, s’ils sont présents dans le noyau, ce n’est pas uniquement parce qu’ils sont jeunes, mais bien parce qu’ils sont talentueux. Je n’ai pas de réticence à les utiliser, mais il faut voir le contexte qui doit leur être favorable. Contre le Beerschot, on aurait pu voir Noubi rentrer suite à l’exclusion de Noë, mais ce qui a fait la différence, c’est que Nathan (Ngoy) avait déjà de l’expérience et cela semblait plus logique. Le centre de formation produit de très bons joueurs qui sont prêts sur beaucoup de points. À charge pour eux de comprendre les exigences et de ne pas se contenter d’être présents dans le noyau."