L’auteur du plus beau but de la saison 2009-10 aimait bien le but de Mbark Boussoufa

Mehdi Carcela, auteur du plus beau but de la saison dernière

D'Onofrio : “Je préfère que les supporters se focalisent sur moi”

BRUXELLES La RTBF était the place to be , hier soir. Tout le gratin du football belge s’y était donné rendez-vous à l’occasion de l’élection du but de l’année, concours organisé tout au long de la saison passée par la chaîne publique en partenariat avec la DH et Paris Match. Joueurs, entraîneurs, dirigeants, arbitres, agents, personnalités et une foule d’invités ont transformé cette émission spéciale de Studio 1 en grande fête du foot.

L’occasion pour le Standard, qui n’a rien gagné la saison passée à l’exception de la Supercoupe, de décrocher un trophée : celui du Plus beau but de l’année , grâce au but de Mehdi Carcela contre Malines le 12 septembre 2009.

Le malheureux Wouter Biebauw n’avait pu que constater les dégâts sur la demi-volée lointaine aussi précise que violente.

“C’est effectivement le plus beau but de ma carrière” , réagit le lauréat de cette première édition. “J’ai frappé d’instinct, sans me poser de question. Il m’avait fait d’autant plus plaisir qu’il avait été important dans ce match. Je préfère inscrire un but décisif plutôt qu’un doublé. Mon but rêvé ? Un but à la Maradona ou à la Messi. Ou un but avec un geste personnel que personne ne m’a jamais vu faire... Mais je le garde secret.”

S’il n’avait pas gagné, le Standardman aurait bien vu émerger Mbark Boussoufa. “Son retourné était magnifique aussi...”

C’est Robby Rensenbrink, l’ancien goleador d’Anderlecht (143 buts en 260 matches entre 1971 et 1980) qui lui a remis son trophée. Un salmanazar, soit l’équivalent de neuf litres de champagne.

“Je suis musulman. Ma religion m’interdit de boire de l’alcool. Je l’amènerai dans le vestiaire pour la partager avec mes coéquipiers lors de notre prochaine victoire. Ou non, je vais la garder remplie, comme décor chez moi. Le fait de l’avoir reçue des mains de Robby Rensenbrink ? C’est un ancien international hollandais, n’est-ce pas ? Un ancien buteur. Comme quoi, il ne faut pas spécialement être attaquant ou être un vrai buteur pour marquer le but de l’année. Cela aurait aussi pu tomber sur un défenseur.”

Ou sur un gardien si Sinan Bolat avait marqué son but en championnat et non en Ligue des Champions...



© La Dernière Heure 2010