Le médian brésilien devrait quitter le club liégeois sous forme de prêt lors du prochain mercato hivernal. Direction le Brésil.

Il n’a plus disputé la moindre minute de jeu depuis le 20 octobre dernier et une montée sur la pelouse de Mouscron à un quart d’heure du terme. Ce fut l’une des trois seules apparitions de Carlinhos au cours de cette campagne, où il est plus que jamais sur une voie de garage.

À vingt-quatre ans, il a décidé qu’il était indispensable pour lui de trouver une nouvelle solution et donc de chercher un nouveau défi sportif. Il l’a officialisé sur son compte Instagram personnel ce jeudi, en milieu de matinée. “Merci pour tout (le) Standard jusqu’à présent. Maintenant il est temps de rester un peu avec ma famille et de vivre une nouvelle aventure dans le football. J’espère vous revoir un jour ! Bonne chance et bonne année.”

Un message qui ne laisse place à aucune autre interprétation. L’ancien numéro dix d’Estoril, recruté il y a un an, devrait retourner au Brésil, sous la forme d’une location mais sans option d’achat car le Standard souhaite garder un certain contrôle sur son joueur. Deux clubs brésiliens se sont déjà manifestés : Fluminense et Guarani. Mais, à l’heure actuelle, aucun accord n’a été trouvé.

Carlinhos n’a jamais trouvé sa place sous Michel Preud’homme, même lorsque le secteur offensif était quelque peu déforcé. Son profil, tout en puissance, ne correspond pas à ce que l’entraîneur liégeois recherche.