Largué en championnat, le Standard n'y arrive plus et les supporters en ont marre. La tension était d'ailleurs déjà plus que palpable après la défaite face à Charleroi dimanche dernier.

Avant un déplacement à l'Antwerp, certains fans liégeois ont placé des banderoles un peu partout dans la Cité ardente.

Ainsi, la direction en prend pour son grade. À commencer par le CEO, Alexandre Grosjean. On peut apercevoir plusieurs banderoles exigeant son départ.

© D.R.

© D.R.

Bruno Venanzi, président du club, est également visé par les supporters.

© D.R.

Enfin, d'autres banderoles montrant la réalité du club sont affichées un peu partout dans la ville.

© D.R.

© D.R.