Le milieu de terrain du Standard Selim Amallah a marqué le premier but marocain. A la 16e minute du jeu, après un centre d'Achraf Hakimi, le Gantois Tarik Tissoudali tentait une balle piquée, le gardien Salim Ben Boina déviait légèrement, un défenseur contrait la tentative suivante d'Ayoub El Kaabi puis le ballon arrivait à Selim Amallah. Le joueur du Standard conservait son sang-froid, se jouait d'un défenseur et envoyait le ballon au fond des filets.

Les Lions de l'Atlas multipliaient les occasions, dont une tête de Nayef Aguerd repoussée par la barre (37e), sans parvenir à se mettre à l'abri. Tissoudali notamment manquait à deux reprises la dernière passe (45e+1 et 55e) après une belle action individuelle. Amallah loupait de peu le doublé, sa frappe des 20 mètres échouait à quelques centimètres du but.

En fin de match, le gardien comorien Ben Boina s'illustrait par une triple parade réflexe devant Nayef Aguerd, Romain Saïss et Adam Masina (78e) puis en repoussant un penalty de Youssef En Nesyri (83e).

Le Maroc, où Tissoudali sortait à la 65e minute et Amallah à la 90e, doublait finalement la mise en fin de match grâce à Zakaria Aboukhlal (88e)

L'équipe entraînée par Vahid Halilhodzic signe un deuxième succès de rang et valide déjà son ticket pour le tour suivant.

Les Comores, où Faiz Selemani (Courtrai) a joué tout le match, concède une deuxième défaite consécutive.

A 20h, le Gabon (3 points) et le Ghana (0 point) s'affronteront dans l'autre match du groupe.

Dans le groupe B, le Sénégal, l'un des favoris, a été tenu en échec (0-0) par la Guinée, où Ibrahima Cissé (Seraing) a joué tout le match et Mory Konaté (Saint-Trond) est monté à la 78e minute. Les deux équipes se partagent la première place du groupe avec 4 points.

Le Malawi s'est lui relancé en renversant 2-1 le Zimbabwe. Gabadinho Mhango (43e et 58e) a réalisé un doublé après le but d'ouverture de Ishmael Wadi (38e).

La dernière journée, le 18 janvier, prévoit les matchs Malawi/Sénégal et Zimbabwe/Guinée.