Dominique D’Onofrio a apprécié la prestation de son équipe

LIÈGE L’infortuné Steven Defour oscillait, hier soir, entre la satisfaction d’avoir gagné et une lancinante inquiétude concernant son épaule luxée.

“Steven a été instantanément pris en charge par le docteur Diverse , expliquait Sacha Daout. Le praticien lui a remis l’épaule en place, en la manipulant, en tirant le bras vers le bas. Immédiatement après les soins, la douleur que ressentait notre capitaine s’est atténuée. Nous avons alors décommandé l’ambulance appelée. En attendant un examen plus minutieux, Steven se soigne avec la pose de glace. Il nous a rappelé qu’il subissait là la troisième luxation de sa carrière.”

Ce nouveau coup du sort mis à part, Dominique D’Onofrio savourait ce succès étriqué dans les chiffres : “Nous avons livré le match qu’il fallait. Je regrette simplement que nous n’ayons pas marqué plus tôt. Nous avons pourtant hérité d’un maximum de coups de pieds arrêtés, 18 ou 19. Pour le reste, j’ai apprécié notre engagement, l’intensité que nous avons insufflée dans notre jeu et son animation J’observe que nous totalisons dix victoires, soit autant que sur l’ensemble de la saison dernière. Nous aurions toutefois dû éviter de nous retrouver aussi souvent en difficulté par notre faute.”

Dominique D’Onofrio avait aussi ménagé une surprise du chef : la titularisation de Daerden : “J’ai toujours considéré Koen comme faisant partie intégrante de notre effectif. Il a fait ce que je lui avais demandé, surtout en première période : il fallait trouver un équilibre à gauche. Il a simplement montré qu’il manquait de rythme. Je sais qu’il est capable de mieux encore.”

L’entraîneur avait aussi apprécié Blazic : : “Notre gardien a été omniprésent. Il nous a laissés dans le match. Il a bien négocié tous les ballons chauds et est souvent intervenu avec brio. Il doit évidemment améliorer son jeu aux pieds. Mais il a prouvé qu’il avait du talent.”

Srdjan Blazic n’a pas de souci à se faire : “Il n’a pas de raison de le changer.”



© La Dernière Heure 2010