STUTTGART Après s'être offert de nombreuses courses sur son flanc droit et des duels musclés avec Boka, Wilfried Dalmat céda sa place après une bonne heure au jeune Carcela : "Manquait-on de motivation ? Je ne veux pas le croire. Par contre, le fait d'être déjà qualifié trottait peut-être dans nos têtes. Malgré tout, je suis terriblement déçu par ce revers. Ce goal encaissé trop vite a eu son rôle. Il nous a obligés à sortir pour essayer d'égaliser et on a négligé, du coup, cette organisation tant indispensable. Heureusement, on a atteint notre objectif en terminant premier puisqu'on était tenu au courant du résultat de l'autre match. Sur le papier, on devrait bénéficier d'un tirage plus facile. Mais attention aux soi-disant noms moins ronflants. Mon souhait ? Le PSG ! J'aimerais retourner au Parc et croiser des compatriotes."



© La Dernière Heure 2008