Le FC Séville se positionne juste derrière les grands Real Madrid et FC Barcelone

SCLESSIN Ce n'est pas un adversaire moyen qui se présentera ce soir à Sclessin. Si le FC Séville n'a pas l'aura internationale des grands d'Espagne, ni même de Valence ou de l'Atletico Madrid, il émarge au top espagnol alors qu'il y a à peine une décennie, il flirtait avec la faillite, ce qui l'avait conduit en D2 de 1997 jusqu'en 2001.

Sur les cinq dernières saisons, au cours desquelles il a toujours terminé dans le Top 6 de la Liga tout en remportant la Coupe de l'Uefa en 2006 et 2007, il se situe - en compagnie de Valence et de Villarreal - juste derrière le Real Madrid et le FC Barcelone. Le tout sans véritable star (nous vous présentons un portrait des titulaires ci-dessous) car si Luis Fabiano et Frédéric Kanouté ne sont pas des inconnus et que Jesus Navas est l'un des milieux droits les plus sous-estimés d'Europe, ils n'ont pas la renommée d'un David Villa ou d'un Santi Cazorla pour ne citer que deux joueurs qui évoluent dans des clubs d'une envergure identique.

Le budget de Séville atteint presque 100 millions soit cinq fois celui du Standard et le club andalou a également pris l'habitude de présenter un buteur à plus de vingt réalisations chaque saison. Ce fut d'abord Julio Cesar Baptista, puis Kanouté et, enfin, Luis Fabiano. Séville est également connu pour avoir été le dernier club d'Antonio Puerta, décédé après plusieurs crises cardiaques, d'abord sur le terrain, ensuite dans les vestiaires et à l'hôpital.



© La Dernière Heure 2008