En 1999, 2000 et 2007, ils étaient massés à droite de la tribune officielle. Ce ne sera pas le cas ce samedi soir


BRUXELLES Ce soir, ils seront 24.000 supporters rouches à encourager les Standardmen au stade Roi Boudouin. Autant dire que Sclessin se déplacera dans la capitale pour voir les siens soulever un trophée qui leur échappe depuis maintenant 18 ans.

En 1999, 2000 et 2007, lors des trois dernières finales perdues par les Rouches , les fans liégeois étaient massés à droite de la tribune officielle. Ce soir, ce ne sera plus le cas puisqu’ils seront regroupés à l’autre bout du stade. Un signe pour les superstitieux…

“En 1999, 2000 et 2007, on était à chaque fois à la même place et cela ne nous a pas porté chance” , lance Marc.

Ce soir, les Standardmen ont l’occasion d’effacer 18 ans d’attente et de frustration en Coupe de Belgique.

En 2000, les supporters liégeois ont vécu un début de match de rêve avec le but de Frédéric Pierre et ils y ont cru pendant… vingt minutes.

“Après la finale perdue de 1999, on pensait vraiment que c’était notre année. De plus, on avait vraiment une bonne équipe. Après le but de Pierre à la première minute, on pensait vraiment que nous étions sur la bonne voie. Cependant, nous avons vite déchanté avec l’égalisation de Ban. La déception était terrible et cruelle. De plus, nous subissions une deuxième humiliation en deux ans. En 2007 aussi nous étions passés à côté” , se remémore Julien.

Ce soir, les supporters rouches espèrent bien que le 21 mai restera dans l’histoire comme le jour où le Standard a mis fin à 18 ans de disette en Coupe.

“Il faut vraiment que nous l’emportions ce soir. Nous sommes assurément les favoris mais il ne faudra pas snober cette équipe de Westerlo. On parle de Henrique mais il ne faut pas oublier Iakovenko. La déception du titre ? Elle est passée chez nous, espérons qu’il en soit de même pour les joueurs” , conclut Sylvain.



© La Dernière Heure 2011