La direction du Standard ne le savait peut-être pas lors du dernier codeco mais le huis clos décrété fut finalement une bénédiction pour le club liégeois. Car il fait peu de doutes que Sclessin aurait de nouveau été sens dessus dessous après la défaite contre Zulte Waregem, ce dimanche.

Avant même le coup d'envoi du match, des supporters présents aux abords du stade réclamaient une nouvelle fois la démission de Bruno Venanzi et Alexandre Grosjean. Après la rencontre, la défaite n'avait évidemment pas calmé les esprits et des policiers étaient déployés devant la tribune d'honneur. Deux personnes ont même été interpellées après avoir essayé de pénétrer dans l'enceinte du stade.

Des bruits de feu d'artifice et de pétards étaient également entendus autour de Sclessin.

© D.R.