Après avoir laissé des cadres comme Pocognoli et Goreux partir vers d’autres cieux, Roland Duchâtelet vient, successivement, de prolonger et revaloriser les contrats d’Imoh Ezekiel, de William Vainqueur et, donc, de Michy Batshuayi. Le président du matricule 16 va, logiquement, en faire de même avec Kanu cette semaine. Même chose avec Mpoku. 

On est en droit de se demander ce que cachent réellement ces revalorisations de contrat. S’agit-il d’une tentative du président de regagner du crédit aux yeux de certains supporters ? Cela traduit-il une réelle ambition de jouer les premiers rôles cette saison ? 

Roland Duchâtelet, qui a annoncé vouloir revendre le club après les événements survenus lors du Business Meeting , revalorise-t-il les salaires, et donc gonfle la masse salariale du club (alors que son objectif premier en arrivant était de la réduire), afin d’augmenter la valeur du club et donc de dissuader des éventuels candidats repreneurs ? 

Toujours est-il que le président vient de frapper trois grands coups en prolongeant les contrats de joueurs que l’on voyait plus sur le départ. Et hier soir, Roland Duchâtelet a même renforcé son effectif avec le retour d’Igor De Camargo. L’homme fort de Sclessin, que certains pensaient affaibli après la grogne des supporters rouches lors du Business Meeting , serait-il un roi du poker menteur ? 

Toujours est-il qu’à l’heure où il est décrié par une bonne partie des fans, Roland Duchâtelet semble disposé à tout faire pour que le Standard joue, à nouveau, les premiers rôles dans notre compétition.